Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2011

Kosovo : le Premier ministre Hashim Thaçi a dirigé un trafic d’organes de prisonniers assassinés

Le député suisse Dick Marty a remis un rapport de 27 pages à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (COE). Dans ce rapport, on apprend qu’un trafic d’organes avait lieu dans la région du Kosovo (encore serbe, alors) et en Albanie, avant et après l’intervention de l’Otan en 1999 (rappelons que l’opération de l’Otan consistait à bombarder et à faire la guerre contre les Serbes, accusés des pires méfaits). Les réseaux criminels impliqués étaient dirigés par Hashim Thaçi, l’actuel Premier ministre du Kosovo (depuis sa sécession vis-à-vis de la Serbie, il y a quelques années).
Le déroulement de ce trafic était le suivant : l’UCK – la guérilla indépendantiste kosovare, active à la fin des années 1990 – faisait des prisonniers parmi les Serbes du Kosovo et parmi des Albanais et des Roms accusés de « collaboration » ou appartenant à des factions rivales de l’UCK. Ces prisonniers, des civils, étaient acheminés à Burrell, près de Tirana (en Albanie). Là, leurs reins étaient prélevés dans un bâtiment nommé la Maison jaune. Ensuite, les malheureux étaient assassinés. Enfin, les organes prélevés étaient revendus à l’étranger. On estime à plus de 300 le nombre de prisonniers assassinés dans le cadre de ce trafic d’organes.
Le rapport de Dick Marty dénonce aussi la complicité et la passivité de l’ONU et de l’UE : les deux instances internationales savaient ce qui se passait … mais ne faisaient rien pour interrompre le répugnant trafic ! Le Haut représentant de l’ONU dans la région à cette époque (c’est-à-dire de 1999 à 2001) était Bernard Kouchner (ministre des Affaires étrangères français jusqu’à il y a quelques mois ! ). Certains médias serbes l’accusent directement d’avoir couvert ces agissements.

(Sources : divers grands médias (France2, France3, etc.) les 14.12.2010 et 7.1.2011)


Compléments :
- Dick Marty est celui qui a révélé, il y a plusieurs années, qu’il existait en Europe des prisons secrètes de la CIA (notamment en Europe de l’Est) où étaient détenues des personnes soupçonnées de terrorisme islamiste. Ces prisonniers transitaient d’une prison à l’autre sans que l’UE n’en sache rien. Ces pratiques sont à mettre en rapport avec les conditions, parfois illégales, dans lesquelles des musulmans soupçonnés de terrorisme ont été détenus par les Américains pendant des années, parfois sans preuves réelles.
- La sécession du Kosovo mérite d’être détaillée. Le Kosovo était une région appartenant à la Serbie. Le Kosovo a une importance particulière : c’est le cœur historique et religieux de la Serbie et pas une région périphérique de cette dernière. Pendant près de 4 décennies, des Albanais (musulmans) ont émigré vers le Kosovo, alors province serbe (et chrétienne orthodoxe), elle-même faisant partie de la Yougoslavie. Au fil des années, les immigrés albanais ont dépassé en nombre la population autochtone : ils représentaient ainsi environ 80% de la population totale au début des années 2000 ! Les volontés indépendantistes des immigrés étaient de plus en plus fortes et se traduisaient par une lutte armée : l’UCK faisait la guerre aux Serbes du Kosovo. Au même moment, dans les années 1990, l’Allemagne (réunifiée) souhaitait le départ des soldats américains, très nombreux sur son territoire. Les USA et l’Otan étaient donc à la recherche d’un nouveau territoire pour leurs troupes. Le Kosovo est donc devenu leur objectif pour y installer une base aérienne gigantesque. Mais le Kosovo appartenait aux Serbes (par nature hostiles aux Américains car pro-Russes) : il fallait donc user d’un stratagème pour leur prendre cette région. On commença donc, au milieu des années 1990 à accuser la Serbie des pires maux : « épuration ethnique » vis-à-vis des Croates, etc. . On passa, d’ailleurs, sous silence les atrocités commises par les Croates (les fameux Oustachis) pendant la Seconde Guerre Mondiale : avec la bénédiction des nazis, ils massacraient les Serbes avec lesquels ils faisaient des pyramides de têtes !!! Dans les années 1990, on inventa des charniers fictifs (comme celui de Srebrenica) où 1 200 morts réels devinrent plus de 10 000 (on fit venir des cadavres d’ailleurs pour faire grossir le nombre) ! Bernard Kouchner posa devant une photo célèbre où l’on voyait des populations serbes séparées des autres peuples par des clôtures barbelées. B. Kouchner compara ces clôtures à des camps de concentration créés par les Serbes alors que ces barbelés protégeaient les populations serbes des exactions des autres peuples !! A côté de cela, les troupes internationales intervinrent de manière militaire contre les Serbes (guerre terrestre et bombardements). Le mensonge orchestré par les Américains - avec la bénédiction de l’Otan, de l’ONU et de l’UE - grossit donc jusqu’à ce que le Kosovo puisse être pris aux Serbes. C’est ce qui fut effectivement fait il y a quelques années : une déclaration unilatérale d’indépendance fut proclamée, malgré les protestations de la Serbie, et les Albanais prirent le pouvoir. Depuis, les Serbes qui ne représentaient guère plus de 10% de la population totale, furent systématiquement brimés par les Albanais. Aujourd’hui, les Serbes ne représentent plus que 5% de la population du « pays » . Les enfants serbes vont à l’école escortés de soldats de l’ONU, pour éviter le pire… La tension entre les peuples différents est très grande et les Albanais continuent leur forcing jusqu’à ce qu’il ne reste plus un Serbe au Kosovo. Les Albanais du Kosovo militent d’ailleurs, aujourd’hui, pour le rattachement du Kosovo à l’Albanie ! Les Américains ont gagné : ils ont brimé un allié de la Russie (toujours honnie) et, surtout, ont pu installer une base aérienne très importante (la plus grande au monde hors-USA) qui a un double avantage stratégique – elle est située en Europe et surplombe la Méditerranée et les pays limitrophes de cette dernière.
- Les Kosovars – et les Albanais – sont connus pour leur mafia. La mafia albanaise est d’ailleurs réputée pour être la plus violente au monde, pire que les mafias italiennes, russes ou chinoises : les vengeances se répercutent sur les générations suivantes et sur toute la famille des personnes « coupables » ! En Suisse, on compte 400 000 Kosovars (300 000 officiellement). Ces derniers contrôlent 100% du trafic d’armes, 100% de la prostitution (traite des Blanches) et 50% du trafic de drogue – les autres 50% sont contrôlés par les Sénégalais…
- Hashim Thaçi, l’actuel Premier ministre du Kosovo et ancien chef mafieux concernant le trafic d’organes décrit ci-dessus, est aussi impliqué dans le trafic de drogue. Cette information est notoire, bien que pas encore officiellement annoncée. On peut s’interroger sur ce secret de polichinelle : la révélation tardive de l’implication au plus haut niveau d’H. Thaçi dans le trafic d’organes sur des prisonniers serbes (et albanais et roms) assassinés. La Serbie dénonce ces assassinats et trafics depuis 10 ans et c’est seulement aujourd’hui, enfin, que l’information est diffusée mondialement !
- Les révélations sur la Maison jaune ont été faites par Carla Del Ponte - l’ancienne procureur du Tribunal pénal international (TPI) – dans son livre paru en 2009. Fin février et début mars 2010, Bernard Kouchner se trouvait en Serbie et au Kosovo. Il a été interrogé par la presse – notamment par un journaliste de Voice of America - au sujet de l’affaire de la « Maison jaune » . B. Kouchner a traité le journaliste de « fou » et ceux qui colportent cette « rumeur » de « salauds et d’assassins » !! Ceux qui ont commis ce trafic d’organes sont, de manière indubitable, des salauds et des assassins. Mais comment appeler le Haut représentant de l’ONU, dans cette région à cette époque, qui a été le complice passif de cette ignominie de par son silence ? Comment appeler celui qui, aujourd’hui, ne manifeste aucune compassion pour les victimes et leurs familles et qui nie l’existence même du crime ? Comment doit-on appeler M. Kouchner ?

Commentaires

Ca ne marche encore pas ?

Écrit par : Thomas | 26/01/2013

Regardez un autre site avec des informations plus récentes (du 23/1/2013) :

mots clés =
Trafic d’organes au Kosovo l’Union Européenne entrave l’enquête Lavrov Kouchner Marty déroulement

Il site même votre site en bas !

Écrit par : Thomas | 26/01/2013

Les commentaires sont fermés.